Première aperçu - Repêchage 2018 ''The Dub''

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Première aperçu - Repêchage 2018 ''The Dub''

Message par DanyDube le Mar 9 Mai 2017 - 14:09

1. Jett Woo – D, 6.00, 201 lbs - Moose Jaw Warriors (WHL)

Un véritable taureau sur patins, voilà la meilleure façon de décrire Jett Woo! ‘’Bulky’’, Woo possède une force impressionnante pour un jeune arrière de 17 ans, ce qui lui permet de faire la différence le long des rampes, mais aussi sur l’entièreté de la patinoire. Difficile à séparer du disque, il ressort assurément du lot grâce à une dextérité surprenante avec la rondelle. Sa coordination main-œil est d’ailleurs possiblement l’élément de son jeu qui m’a le plus surpris, avec une facilité à rabattre les rondelles au vol et à exécuter rapidement des jeux en une touche, sans devoir jeter un regard constant à sa palette. Woo se sert également bien de sa main libre lorsqu’il est question de mettre une barrière entre lui et l’adversaire, en plus d’afficher une balance inébranlable sur patins. Il n’est en revanche pas excessivement rapide, mais rarement l’ai-je vu pris à contre-pied ou contre-courant par les attaquants adverses. Offensivement, Woo réussit à transposer le jeu d’une zone à la suivante de manière éclatante, via une combinaison d’instinct offensif et une excellente vision du jeu. Malgré ce flair, il exerce un style posé, avec plus de retenu offensivement que les jeunes de son âge, ce que je considère comme un signe de maturité. Par ailleurs, j’ai eu la chance de voir un affrontement entre Ty Smith (Spokane) et Woo, et j’ai été à même de constater à quel point ce dernier était plus équipé pour performer avec des adversaires plus matures dans la WHL et avoir un impact régulier pour son équipe. Puis, lors du Mondial U18, Jett Woo ne m’a nullement semblé ‘’out of place’’, bien au contraire, alors qu’il fut de mon avis un des défenseurs les plus constants de la formation canadienne.  


2. Ty Smith – D, 5.11, 176 lbs - Spokane Chiefs (WHL)

Un véritable catalyseur offensivement, Ty Smith possède plusieurs qualités qui appartiennent à l’élite et qui font de lui un espoir si prisé. Tout d’abord, sa mobilité suprême sur la patinoire, qui lui permet de patiner avec énormément de fluidité et obtenir un avantage indéniable sur ses adversaires. Il est difficile à contenir malgré un gabarit désavantageux, et son intelligence avec la rondelle lui permet de disséquer le jeu et anticiper les actions adverses. Sa première passe est toujours précise et combinée à un contrôle de rondelle au-dessus de la moyenne, il peut réellement assurer la relance offensive de par l’arrière. Par ailleurs, malgré cette absence de robustesse dans son jeu, Ty Smith est capable d’user d’astuce pour sortir gagnant de ses batailles un-contre-un et des duels pour la possession de rondelle. Sa conscience sur la patinoire combinée à une lecture du jeu lucide, lui permet également d’entamer les sorties de zone avec confiance et efficacité. Sur l’avantage numérique, il est sans surprise un atout considérable afin de faciliter la circulation de rondelle, orchestrer les jeux, mais n’allez surtout pas sous-estimer son lancer frapper qui peut être une arme redoutable. J’aimerais en revanche que Smith peaufine davantage son contrôle de distance et qu’il accorde moins d’espace de travail à ses adversaires dans la zone défensive.


3. Calen Addison – D, 5.09, 179 lbs - Lethbridge Hurricanes (WHL)

Possiblement un des défenseurs les plus difficile à passer à la ligne bleue pour son équipe, Addison allie un coup de patin arrière remarquable et sans faute, à une excellente gestion de distance et une technique de frappe impeccable. Il n’est pas charpenté, mais sait exactement à quel endroit frapper son adversaire afin de créer un impact et arriver au résultat qu’il désire. Pour ce faire, Addison aime bien archer son dos légèrement afin de condenser tout son poids et rendre le tout plus puissant. Très responsable défensivement, Addison est calme, mais agressif, et possède un bon discernement afin d’attendre le moment opportun pour sauter dans l’action et supporter l’attaque, mais sait aussi reconnaître lorsqu’il est temps de se replier défensivement. Il ne recule également jamais devant un opposant et suit bien le flot du jeu sur la patinoire. Sans être un catalyseur de l’arrière comme Ty Smith, Addison peut tout de même obtenir son lot de contribution dans chacune des trois zones et ses passes sont généralement fermes et précises. Sa principale faiblesse se situe davantage au niveau de la technique de son patin avant ainsi que sa vitesse générale sur la glace. De plus, lors de surnombres défensifs, Addison doit pouvoir limiter les risques au maximum et s’assurer de couper les passes transversales, puis de ne pas trop se commettre défensivement.


4. Luka Burzan – Lw, 6.00, 180 lbs - Moose Jaw Warriors (WHL)

Depuis son passage aux Jeux Olympiques de la Jeunesse (Young Olympic Games), Luka Burzan à évoluer son jeu de sorte à non seulement être un attaquant dédié offensivement, mais aussi responsable dans sa zone, lui qui est largement sollicité sur l’ensemble des unités spéciales. Le jeune prospect donne tout ce qu’il a sur la patinoire et s’applique dans les petits détails afin d’aller chercher la victoire : il bloque les tirs, coupe les lignes de passe, se replie défensivement, sait comment initier des surnombres offensifs via une bonne récupération de rondelle en zone neutre, en plus de batailler ferme le long des rampes. Son tir du poignet peut être surprenant de par sa vélocité et Burzan tente d’en tirer profit en lançant de tous les angles. Défensivement, le jeune Warrior suit de près sa pointe en plus de bien se donner en option lors des sorties de zone. En contrepartie, je considère qu’une amélioration au niveau de la puissance de son coup de patin est primordiale s’il veut pouvoir se maintenir parmi l’élite de sa génération.  


5. Jonathan Tychonick – D, 5.11, 165 lbs - Penticton Vees (BCHL)

Tychonick est un arrière exceptionnel lorsqu’il est question de manipuler la rondelle et de gérer la pression à la défensive. Il aime quitter sa position de manière sporadique afin de supporter l’attaque et créer des situations de surnombre. Tychonick voit également bien la glace, reconnaît, puis sait comment anticiper les intentions de l’équipe adverse. Il ajuste ainsi son jeu en conséquence de cette lecture et fait preuve d’une grande capacité d’adaptation. Son coup de patin lui permet notamment de réaliser une série de ‘’stop & go’’ en un court laps de temps, lui conférant un avantage sur bien de ses opposants, que ce soit dans la zone offensive ou défensive. Jonathan Tychonick est également très lucide sur la patinoire et s’engage à être un acteur clé lors des sorties et entrées de zone de son équipe, via des passes et une possession de rondelle efficiences. Il est calme, posé et prêt à être déployé lors de toutes situations. Il n’a pas peur de s’impliquer physiquement malgré sa faible stature, ce qui pour moi, démontre bien sa nature compétitive. Somme toute, un défenseur très diversifié et complet au niveau des atouts maîtrisés.
avatar
DanyDube
Pee-Wee

Nombre de messages : 67
Localisation : Saint-Jean
Joueur préféré : Mats Sundin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première aperçu - Repêchage 2018 ''The Dub''

Message par DanyDube le Mar 9 Mai 2017 - 14:12

6. Chase Wouters – Lw/C, 5.11, 173 lbs Saskatoon Blades (WHL)

Chase Wouters est tout simplement un attaquant sensationnel lorsqu’il est question de neutraliser l’adversaire, de les frapper durement contre la bande et ce, à maintes reprises au cours d’une même présence, puis de créer des étincelles sur la patinoire. Son positionnement sur la glace représente possiblement une de ses plus grandes faiblesses pour le moment, bien que Wouters s’attarde tout de même à travailler profondément dans sa zone, mais aussi d’appliquer un bon échec-avant afin de réduire le temps de réaction des défenseurs adverses et ainsi augmenter leur marge d’erreurs. Ses entraîneurs tendent à le faire confiance lors de missions attitrées, et ces derniers n’hésitent jamais à l’employer lors des fins de match critiques. Également, son travail autour du filet lui rapporte des dividendes via des retours de lancer ou des rondelles libres, sur lesquels Wouters sera en mesure de concrétiser. Bien que peu élégant sur patin, Wouters met l’effort nécessaire pour atteindre un niveau de vitesse acceptable afin d’accomplir sa besogne et obtenir des résultats. Au final, un joueur qui laisse paraître un bon potentiel et une éthique de travail irréprochable.    



7. Caiden Daley – C, 6.00, 157 lbs - Brandon Wheat Kings (WHL)

La principale force de Caiden Daley est sans contredit sa vitesse supérieure sur la patinoire, qu’il exploite à profusion sur l’aile afin d’une part, prendre les défenseurs à contrepied, et d’autre part les déborder en entrée de territoire. Sans être un fin manieur de bâton, Daley est néanmoins capable d’initier les poussées offensives de son équipe. Sa réception de rondelle est décente et son tir du poignet, décoché sans avertissement. Cependant, l’élément qui semble ressortir davantage de son jeu est sa forte nature compétitive. En effet, Daley prend jamais une présence pour acquise et n’hésite pas à sacrificier son corps pour l’équipe. Il se replie défensivement rapidement et est l’un des principaux hommes de confiance lors du désavantage numérique. Sa bonne lecture du jeu est un autre de ses atouts majeurs, alors que Daley est même capable de créer des opportunités de marquer à cours d’un homme. Il doit toutefois faire attention à son positionnement sur la patinoire et jouer une partie davantage cérébrale et ne pas laisser les émotions guider sa partie.  


8. Tristen Nielsen – C, 5.10, 181 lbs - Calgary Hitmen (WHL)

Une véritable petite peste, Tristen Nielsen aime accomplir tout ce qui est en son pouvoir afin de déranger l’adversaire, que ce soit en frappant et en marquant! Il joue avec énormément d’intensité et ce, depuis le premier coup de sifflet. Il termine ses mises-en-échec et lorsqu’il frappe, il frappe durement. Il aime faire du ‘’trash talk’’ durant les pauses, tout en faisant sa marque dans la zone offensive, alliant une bonne vision du jeu et un tir du poignet létal. Son style de jeu peut d’ailleurs rappeler un certain…Brad Marchand! Nielsen exerce un style sur 200 pieds, possède une excellente anticipation du jeu et réagit bien à son évolution. Il doit en revanche se tenir loin du banc des punitions afin de faire perdurer son impact sur la glace le plus longtemps possible.


9. Elijah Brown – C, 5.09, 150 lbs - Seattle Thunderbirds (WHL)

Un attaquant responsable, Elijah Brown effectue bien son travail de couverture en défensive, bouge bien d’une pointe à l’autre sur l’unité de désavantage numérique en plus de bien couper les lignes de passes et de tirs. Il s’efforce de réaliser les petits détails importants, tels que se jeter devant les lancers ou encore tenter d’écouler le temps dans la zone ennemi, lorsqu’à court d’un homme. En conséquence, son éthique de travail est irréprochable et très appréciable. Dans la zone offensive, Brown peut également être un impact, tout particulièrement lorsque ses interceptions dans la zone neutre lui permettent de créer des surnombres et parfois même, des échappées. Il est également fort sur patin bien que chétif, et peut malgré tout laisser sa marque le long des rampes et en surprendre plusieurs.  



10. Eric Florchuk – C, 6.00, 161 lbs - Victoria Royals (WHL)

Eric Florchuk est le type de joueur qui sera déployé lors des situations critiques, que ce soit à court d’un homme ou en fin de rencontre, afin de neutraliser les opportunités adverses. Il excelle dans les mandats qui lui sont confiés. Calme et analytique, il attend patiemment que ses rivaux se commettent en premier et conséquemment exécuter le bon jeu. Florchuk est également capable d’inscrire son nom sur la feuille de pointage, même si la majorité de ses points vont découler d’un travail acharné. Défensivement, Florchuk s’assure de bien couvrir son joueur et de récupérer les rondelles libres en fond de territoire et même, atteindre les joueurs laissés vacants dans l’enclave pour éviter le pire. Il n’est certainement pas le joueur le plus dominant sur la surface, mais réussit tout de même à trouve une façon de contribuer soir après soir.


11. Jackson Shepard – Lw, 5.08, 165 lbs - Kamloops Blazers (WHL)

Jackson Shepard est un réel TGV sur la patinoire, un travailleur acharné en plus de faire la différence lorsqu’il est question d’appliquer de la pression et de créer des opportunités offensivement. Il est plus souvent qu’autrement, le premier joueur sur le porteur du disque et ses foulées sur la glace sont courtes mais rapides. Shepard peut exploser en un clin d’œil et démontre beaucoup d’enthousiasme lors de ses présences. Il joue un style complet sur l’entièreté de la patinoire, est extrêmement compétitif et peut être une bougie d’allumage pour son équipe, autant offensivement que défensivement. Lorsqu’il est sur la glace, ses coéquipiers ne se laissent pas trainer les pieds, ce qui est un atout formidable pour toute formation.  


12. Dawson Barteaux - D, 6.01, 170 lbs – Red Deer Rebels (WHL)

Dawson Barteaux est un technicien sur la patinoire, misant sur une panoplie d’habiletés qui le rendent si efficace sur l’ensemble de la surface glacée. Premièrement, son coup de patin arrière est très appréciable (et possiblement supérieur à son coup de patin avant, qui se situe tout de même au-dessus de la moyenne). Deuxièmement, sa technique afin de bloquer les tirs ennemis est impeccable, allouant en plus une lucidité pour couper les lignes passes, au bon moment dans l’enclave. Puis, Barteaux suit son joueur de près en défensive, ne lui accordant pas un pouce et n’hésitant pas à le retenir le long de la rampe. Déployé généralement sur la première vague du désavantage numérique, Barteaux évite les jeux risqués lorsqu’en possession de rondelle et est bien conscient de ses limitations au niveau de son maniement de bâton. Finalement, son jeu mature lui confère de préserver les choses simples et lorsque l’ensemble de ses options de passes sont couvertes, il n’hésitera pas à rejeter la rondelle sur la baie vitrée pour qu’un coéquipier puisse la récupérer.
avatar
DanyDube
Pee-Wee

Nombre de messages : 67
Localisation : Saint-Jean
Joueur préféré : Mats Sundin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première aperçu - Repêchage 2018 ''The Dub''

Message par DanyDube le Mar 9 Mai 2017 - 14:15

13. Sean Comrie – D, 6.00, 167 lbs - Spruce Grove (AJHL)

Sean Comrie est un défenseur qui peut miser sur une bonne possession de rondelle, de sorte à se délester de sa couverture, à se délester de la pression adverse et malgré tout, réussir à bien repérer ses options de passes avant d’accomplir la sortie de zone. De ce fait, Comrie est rarement pris en défaut lorsqu’il est temps de faire un jeu avec la rondelle, s’attardant à réaliser le bon jeu au bon moment, et en réalisant des passes fermes et précises. Son jeu de pieds est aussi appréciable défensivement, étant capable de se déplacer latéralement sans aucune difficulté et ainsi garder le tempo avec ses opposants. Il n’est en revanche pas une force dominante, mais réussit tout de même à sortir son épingle du jeu.


14. Brett Kemp - C, 5.11, 159 lbs, Everett Silvertips (WHL)

Un ‘’heart and soul worker’’, Brett Kemp suit bien le porteur du disque et emploie bien son bâton afin d’intercepter les rondelles et les soutirer à ses adversaires. Il tend par contre à hésiter lorsqu’il est question de prendre une décision avec le disque et au final en perdre la possession. Par contre, ses manœuvres avec celles-ci sont sans faute et il est également capable de bien la protéger. Il peut circuler aisément en territoire ennemi et n’a pas peur de s’impliquer physiquement profondément dans la zone.


15. Jackson Leppard – Lw, 6.02, 195 lbs - Prince George Cougars (WHL)

Jackson Leppard n’est pas le patineur le plus élégant sur la patinoire, mais il réussit tout de même à exceller dans la gestion de rondelle, à soutirer le disque à ses adversaires, puis à bien couvrir sa pointe, le tout au profit d’une efficacité sur le désavantage numérique. Ses mais sont libérées, ce qui lui permet notamment de bien travailler en territoire ennemi et tuer les punitions de cette manière également. En addition, Leppard suit bien le flot du jeu et son discernement sur la patinoire est un atout indéniable dans les trois zones.


16. Luke Zazula – D, 5.08, 165 lbs - Kamloops Blazers (WHL)

Il y a plusieurs choses à apprécier du jeu du défenseur Luke Zazula. Initialement, son coup de patin est remarquable, autant avant que de reculons, ce dernier qui vogue avec aisance sur la patinoire et sans retenu. Il échappe à ses couvreurs en zone défensive avant de réaliser la passe de sortie de zone, ou alors il va tout simplement la transposer d’un bout à l’autre et repérer aisément les ouvertes grâce à son excellente vision. Il est ainsi, aussi bien capable du jeu simple que du jeu compliqué. Il n’est certes pas imposant du haut de ses 5 pieds 7 pouces, mais joue la partie défensive de la bonne façon en plus de délivrer de solides mises en échec et contenir son adversaire. Ses revirements sont probablement sa principale faiblesse, alors que Zazula doit jouer avec davantage de retenue. Somme toute, un défenseur avec beaucoup de points forts pour Zazula, étant même capable d’attirer plusieurs pénalités, ce qui est un énorme plus pour chaque formation.


17. Tyler Popowich – C, 6.04, 201 lbs, Vancouver Giants (WHL)

Un acteur plus ou moins impliqué sur la patinoire, il est important de ne pas se fier au langage corporel de Tyler Popowich lorsqu’il est question de juger son talent, autrement on pourrait être déçu. En effet, son corps suggère que Popowich ne déploie pas beaucoup d’effort et qu’il peut être pris arrêté sur la patinoire. En revanche, il faut surtout décodé que Popowich est un joueur qui pense avant tout à bien se positionner sur la patinoire et qui cherche une occasion pour s’installer en position de lancer sur réception du haut des cercles. De plus, Popowich possède le gabarit idéal pour délivrer des bonnes mises en échec en plus d’être excessivement solide sur son bâton. Relativement lent sur la patinoire, il est toutefois en mesure d’atteindre une vitesse de croisière intéressante lorsqu’il enchaîne les croisements de jambes. Son tir du poignet peut également être une menace, bien qu’il pourrait être décoché plus promptement, avant que l’angle ne se soit refermé complètement. D’ailleurs, il semble manquer de finition autour du filet, voir faire preuve de nervosité lorsqu’une bonne occasion se présente à lui, principalement sur l’avantage numérique. Finalement, pour s’améliorer, Tyler Popowich doit porter une attention particulière à son travail en repli défensif et en échec avant.


18. Riley Stotts - C, 6.00, 174 lbs - Swift Current Broncos (WHL)

Un travailleur acharné, Scotts va être majoritairement récompensé via plusieurs chances de marquer, même si parfois l’attaquant perd son calme avec la rondelle et précipite son jeu. Il possède avant tout un excellent tir du poignet, vif et précis, Il réalise plusieurs interceptions en zone neutre et applique un solide échec avant, en plus de supporter ses défenseurs. Son positionnement pourrait d’ailleurs possiblement être sa plus grande force, où Scotts sait toujours où la rondelle sera. Il facilite ainsi le travail de ses coéquipiers dans chacune des trois zones. Son patin avant lui permet aussi d’atteindre une vitesse décente et donc être menaçant en zone adverse. Il doit toutefois éviter de trop en faire en possession du disque et simplement prendre la voie de la facilité et tirer au filet lorsque les opportunités se présentent à lui.


19. Ryan Chyzowski – Lw, 6.00, 190 lbs - Medecine Hat Tigers (WHL)

Chyzowski semble, par moments, trop penser sur la patinoire alors qu’il ne laisse pas le jeu se dérouler naturellement. Il attend que la rondelle lui parvienne et lorsqu’elle celle-ci se retrouve sur sa palette, il va tendre à la jouer la tête baissée, se limitant au niveau de sa vision, et donc de ses possibilités de jeux. Son positionnement sur la glace fait aussi défaut. En revanche, lorsque Chyzowski s’élève un peu plus la tête, il est bien en mesure de repérer ses options de passes, d’exécuter de savantes passes en plus d’exploser sur l’aile. Ainsi, sans être un joueur qui va faire la différence, il peut apporter son lot de contribution offensive avec un bon niveau de rapidité.




FLYING UNDER THE RADAR

Koby Morrisseau – C, 6.02, 185 lbs - Spokane Chiefs (WHL)

Un gros attaquant, qui positionne bien son bâton sur la patinoire et qui est en mesure de réaliser d’importantes interceptions, Morrisseau permet de maintenir et faire renaître le jeu offensif en territoire ennemi. Sa bonne protection de rondelle découle de son bon gabarit et accompagné de joueurs offensifs capables de lui refiler le disque, Morrisseau peut faire du dommage au filet. En contrepartie, comme c’est majoritairement le cas avec les avants de puissance de son âge, sa lenteur sur la patinoire le nuit dans l’ensemble des sphères de son jeu, principalement lorsque c’est le temps d’exploser, entrer dans le territoire ennemi avec vitesse ou encore de se replier défensivement pour éviter les surnombres. Sa progression est à suivre.


Eli Zummack – C, 5.09, 166 lbs, Spokane Chiefs (WHL)

Un petit attaquant de finesse, Eli Zummack se démarque au premier coup d’œil de par son unique façon à se déplacer sur la glace, via un dos plus redressé et une technique qui tend à le ménager davantage et à axer sur la mobilité et la vision du jeu, plutôt que la rapidité. Zummack est également très agile et réussit à bien déborder ses rivaux de multiples façons en entrée de territoire, que ce soit avec une feinte magistrale, ou en s’engageant dans une lutte avec le défenseur pour sa possession profondément dans la zone. Zummack doit toutefois pouvoir se distancer de ses coéquipiers sur la patinoire, afin d’éviter une certaine confusion, à savoir qui hérite de la rondelle lors des sorties de zone. Toutefois, il est un joueur qui anticipe bien le jeu et peut même intercepter des rondelles que certains joueurs n’auraient sût couper.  


Carl Stankowski – G, 5.09, 163 lbs - Seattle Thunderbirds (WHL)

Un gardien stable et régulier dans son filet, Stankowski ne prendra pas de court son équipe en accordant un mauvais but. En effet, ce dernier possède une excellente concentration, est athlétique en plus de miser sur d’excellents réflexes, qui lui assurent de réagir à temps lorsqu’il ne voit pas la rondelle ou que celle-ci est déviée. Son positionnement est aussi un aspect positif, alors qu’il ne défiera pas trop les tireurs à moins de l’éventualité où aucune passe ne serait possible, sans pour autant demeurer trop profond dans son filet. Il tente de maîtriser la plupart des tirs, autrement il les redirige dans le coin afin qu’un défenseur puisse récupérer la rondelle. Sa mitaine est aussi vive qu’alerte. En contrepartie, Stankowski tend à être battu entre les jambes et ses sorties hors de sa cage manque de synchronisme avec ses défenseurs ce qui peut mener à des situations à risque lorsque le disque est redonné à l’équipe adverse par inadvertance.


Limited Viewing:

Carson Focht – C, 6.00, 154 lbs - Tri City Americans (WHL)

J’aurais aimé pouvoir focaliser un peu plus sur Carson Focht lors du Mondial U17, considérant non seulement qu’il fut un ancien choix de première ronde lors du WHL Bantam Draft, mais qu’il a pris part au YOG. Cette saison avec les Americans sera l’occasion de me reprendre.  


Nolan Foote – Lw, 6.03, 176 lbs - Kelowna Rockets (WHL)


Le plus jeune des Foote, mon attention à son endroit a été relativement limitée et dispersée. Je suis relativement lucide vis-à-vis ses atouts (physique imposant, bon tir du poignet, touche de marqueur) et certaines de ses faiblesses (relativement lent sur la patinoire), mais pas suffisamment pour en dresser un portrait complet. Je demeure par contre bien conscient de son talent, alors que Nolan Foote ne sera pas repêché avant 2019, ce qui laisse amplement le temps de suivre son évolution.
avatar
DanyDube
Pee-Wee

Nombre de messages : 67
Localisation : Saint-Jean
Joueur préféré : Mats Sundin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Première aperçu - Repêchage 2018 ''The Dub''

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum