Dossier d'analyse - Greg Meireles (Rangers de Kitchener)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dossier d'analyse - Greg Meireles (Rangers de Kitchener)

Message par DanyDube le Lun 8 Mai 2017 - 15:21

DOSSIER D’ANALYSE – GREG MEIRELES (KITCHENER RANGERS)

Je dois l’avouer, j’aime bien comparer et analyser les différents classements de mi et de fin de saison de la Centrale de Recrutement de la LNH, et voir les résultats de leurs prédictions dans les années subséquentes. Puisqu’admettons le, ces classements (et le repêchage en soi) sont des photographies à un moment précis d’un joueur, et rares sont ceux qui peuvent réellement prédire ce dont l’avenir réserve à ces jeunes poulains. En effet, plusieurs recruteurs pensent que l’intelligence est synonyme de clairvoyance, ce dont je crois ne pourrait être plus faux.  

Assurément, permettez-moi de faire une analogie entre la valeur d’un espoir lors de son année de repêchage et celle d’une action cotée à la bourse. Parfois, il ne suffit que d’une seule mauvaise journée pour faire changer la perception qu’on les recruteurs vis-à-vis notre candidature et les choses peuvent escalader rapidement. À l’inverse, il n’est pas impossible de faire changer positivement l’idée que ceux-ci ont à notre endroit, comme ce fut le cas au cours des dernières années, avec plusieurs espoirs qui ont réussi à déjouer tous les pronostics et grimper les rangs jusqu’à graduer lors du premier tour de l’encan amateur.

À ce sujet, Samuel Morin fut un bel exemple en 2013. Classé au 76ième rang des espoirs Nord-Américains lors du rendement de mi saison par la Centrale de recrutement, Morin alors propriété de l’Océanic de Rimouski, réussit une percée et monte jusqu’au 26ième échelon à la fin de la saison. Cette poussé attirera ultimement l’attention des recruteurs des Flyers qui en feront le 11ième choix au total.  

Une saison plus tard, toujours chez les Flyers, un dénommé Travis Sanheim sort du lot. Cet espoir jamais repêché dans la WHL et invité au camp des Hitmen de Calgary, est alors estimé aussi loin dans les listes des recruteurs que le 167ième rang. Or, aussi bien dire qu’il devra passer son tour de nouveau non? Eh bien une saison recrue de 29 points et une performance concluante avec Équipe Canada des moins de U18, où Sanheim totalisera 6 passes en 7 parties en plus d’une médaille de bronze, lui vaudra d’être appelé au 17ième rang. Il était à ce montant classé par la Centrale de Recrutement au 53ième rang, pour des gains de 114 rangs…Montée fulgurante s’il en est une.  

À son antipode, il n’est pas rare également de voir quelques joueurs dégringoler au cours d’une saison, le tout expliqué pour certaines raisons. Parfois, des histoires refont surface et viennent mettre des points d’interrogation dans la tête des recruteurs. D’autres fois, les points et les statistiques ne s’accumulent pas au rythme que l’on souhaiterait. Mais plus souvent qu’autrement, les ‘’scout’’ n’observent pas la progression anticipée entre deux campagnes et leurs attentes à notre égard changent du tout au tout. Ce qui nous amène à Greg Meireles…  

Greg Meireles - RHC – 5.10, 174 lbs
2016/17 : 66GP – 17G – 25A – 42PTS -
Mid term ranking : 39ième rang Amérique du Nord
Final ranking : 93ième rang Amérique du Nord
International:
W-U17 : 6GP-1G-1A 2PTS
MIH U18 (été): 4GP-OG-0A-0PTS

Cette année, un des beaux cas d’analyse qui nous est exposé est celui de Greg Meireles des Rangers de Kitchener. Effectivement, jusqu’au début de la présente campagne, plusieurs observateurs s’entendaient pour dire que le jeune Ontarien se devait d’être considéré au sein de l’élite en Amérique du Nord, considérant des performances dans la CCHL (35 points en 48 parties avec Ottawa en 2015-16) en plus d’une bonne prestation au Mondial U17 (2 points en 6 rencontres). D’ailleurs, le portrait que je dressais de Meireles à ce moment, à la suite de ce tournoi, allait comme suit :

Greg Meireles est le type d’attaquant qui va être le cœur et l’âme de chaque percée au filet, sans pour autant être crédité des points ou du mérite qui lui revient. Il initie les revirements, explose en un claquement de doigt et possède une très bonne maniabilité avec la rondelle. Ceci étant dit, il serait facile de croire que Meireles est davantage un joueur de finesse dédié uniquement à l’offensive. Or, Meireles était employé à maintes et maintes reprises sur la première unité de désavantage numérique et ce, avec beaucoup de succès. Il excelle dans son travail d’échec-avant et applique une bonne pression sur les défenseurs de sorte à précipiter leurs actions. Il est un travailleur infatigable et emploie bien ses coéquipiers afin de progresser dans la zone adverse. Assurément un joueur qui laisse sa carte de visite présence après présence.



Sa sélection au cours de l’été par Équipe Canada afin de prendre part au Mémorial Ivan Hlinka n’était ainsi qu’une simple formalité. Par contre, au cours d’une partie du mois de janvier que j’ai eu la chance de scruter, et qui opposait les dits Rangers aux Spitfires de Windsor, le jeu de Meireles m’avait laissé quelque peu perplexe. Certes, il possédait encore plusieurs des attributs décrits lors du U17, mais cette rapidité qui semblait tant lui donner un avantage face à ses pairs, était désormais son talon d’Achille. Constamment en retard sur le jeu, Meireles montrait des signes de perte de confiance et m’avait laissé une impression mitigée quant à ses habiletés:

Greg Meireles est capable d’exceller dans le cercle des mises-en-jeu via une excellente coordination œil-main, en plus de déployer énormément d’intensité et de tirer fierté dans ses succès défensifs. Conscient de son environnement et de l’emplacement de ses coéquipiers sur la glace, il ne néglige aucun effort lorsqu’il est question de l’échec-avant et arrière. Il soutient ses défenseurs et exerce un style responsable sur la patinoire. Son positionnement lui est serviable dans la zone neutre afin d’intercepter les passes ennemies et Meireles n’hésite pas à ajuster son jeu de pied afin d’avoir une meilleure approche défensivement. Son plus grand atout pourrait par contre être son maniement de bâton, alors que la rondelle semble collée à sa palette. Malgré tout, Meireles est loin d’être parfois. Sa vitesse et son explosion sur patins semble avoir régressée. En effet, Meireles s’avérait avoir de la difficulté à suivre le tempo imposé par les joueurs des Spitfires et il n’était pas rare de prendre Meireles du mauvais côté des revirements. Également, sa protection de rondelle était déficiente, chose à corriger pour un joueur dont le beurre et le pain provient de son jeu le long de la rampe et en circonférence du filet adverse.

Puis, le fait qu'Hockey Canada l'est ignoré pour le Mondial U18, bien que disponible, n'est certes pas rassurant, considérant que l'organisation tente de faire progresser ses espoirs au sein de son programme et non l'inverse...

Donc, que devons-nous conclure ? ‘’Bust or not bust, that is the question’’…Je crois sincèrement qu’une équipe pourrais profiter de la baisse de popularité de Greg Meireles auprès des recruteurs et se retrouver avec un excellent projet entre les mains, si les attentes réalistes sont places à son égard et qu’éventuellement l’équipe le développe en ce qu’il est réellement : un joueur de troisième ou quatrième trio, qui peut miser sur des mains très habiles en plus d’exceller sur le désavantage numérique. Pas plus, pas moins. Possiblement que cette dite équipe intéressée à ses services aurait dû utiliser son choix de troisième voire de deuxième tour si le repêchage avait eu lieu en début d’année, mais considérant cette baisse de notoriété, elle n’aura qu’à y débourser un choix de sixième ou de septième ronde pour y mettre le grappin. Intéressant…

Une chose est certaine, peu importe son rang de sélection, le tout se jouera au camp de développement et une bonne première impression sera primordiale dans son cas afin de dissiper les doutes à son endroit.
avatar
DanyDube
Pee-Wee

Nombre de messages : 67
Localisation : Saint-Jean
Joueur préféré : Mats Sundin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum